Des mesures ? Oui. La hauteur de l’étagère s’impose, c’est la mesure de l’homme et sa gesture , ses extensions possibles, tendre le bras, la main ; hors ces dimensions, soit le recours à des problèmes, élévation, escabeau, échelle, soit l’inutilisable. La profondeur de l’étagère est dictée par l’usage : y ranger deux livres tranche contre tranche ou un objet ; une étagère non plaquée contre un mur mais accessible par ses deux faces. Une étagère bien singulière, un mur de séparation serait plus droit, un élément d’architecture partageant « un espace toujours voyou » (G.Bataille) où l’étagère remplissant ses fonctions tendrait à disparaître, posture également récurrente dans le travail de Martin Szekely. Cet objet vertical nommé étagère encombre visuellement le moins possible et ce jusqu’à disparaître au moment précis où il assure pleinement ses fonctions, poser, ranger, classer livres et objets...

Communiqué de presse

Photos de l'exposition



Galerie kreo Paris | 31, rue Dauphine 75006 Paris France | tel +33 (0)1 53 10 23 00
Galerie kreo London | 14A Hay Hill, W1J 8NZ London UK | tel +44 (0) 207 499 4611
Mentions légales