Du 23 Mars au 16 Juillet 2016
Vernissage: 22 Mars 2016

A la fin du IVe siècle et au début du Ve siècle, la notion moderne de vie intérieure commença à émerger : la lecture silencieuse de saint Augustin et l’entreprise de saint Jérôme, consistant à traduire la Bible en latin à partir du grec, fournissant ainsi au monde occidental ce qui allait être connu comme la Vulgate, un accès direct au texte sacré, incarnent ce moment. Le fait qu’Augustin lise en silence et ne rende donc pas publique son expérience du texte signalait son appartenance à un espace différent – un espace qui existait entre lui et le sacré, lui et la transcendance, et, dans une approche contemporaine, lui et le monde. Jérôme s’était éloigné du monde pour traduire la Bible ; mais il était aussi allé au désert ; il avait sauvé des humains de la peur d’être dévorés par des lions. Il avait vécu en public et en privé ; il avait ouvert la voie, dans la civilisation, pour que nous fassions de même. Quand, pour paraphraser l’affirmation de Burckhardt, l’homme moderne naquit dans l’Italie du XVe siècle, ces deux saints jouèrent un rôle essentiel dans la définition d’un espace intime, et leurs représentations furent très nombreuses – parmi elles, le Saint Jérôme d’Antonello da Messina, chef-d’œuvre de 1475 (National Gallery, Londres)...

Communiqué de presse




Pièces disponibles:

K Hieronymus 3D Printed Sand
K Hieronymus Marble
K Hieronymus Metal
K Hieronymus Minero
K Hieronymus Wood

Photos de l'expositions: