kreo in motion

 

kreo in motion est une série de courts-métrages ré-interpretant des pièces de la galerie à travers l'œil de talentueux motion designers.

Chaque mois, une série de trois animations est mise en ligne à intervalles réguliers. Chaque série est consacrée à la pratique créative d'un motion designer différent.
Carte blanche à...
 

602 par Kirill Pyrev

Pour commencer sa série d'animation, Kirill a choisi la magnifique lampe de table « 602 » de Cini Boeri datant de 1968. Ce modèle rétro-futuriste est produit par Arteluce, la société d'éclairage de Gino Sarfatti. Son corps principal, fait de tuyaux industriels rigides en PVC, comprend un système qui permet au bras principal de pivoter. L'animation de Kirill met en évidence le corps de la lampe qui évolue lentement, ainsi que sa finition onctueuse.

Game On Side Table par Kirill Pyrev

La seconde animation de Kirill propose une image délicieuse de la table d'appoint « Game On » de Jaime Hayon, sur un air ludique, joyeux et rythmé. Dans cette animation, Kirill déconstruit une dalle de marbre imaginaire pour révéler la table d'appoint à motifs de Jaime Hayon, composée de marbre blanc de Carrare. La répétition du motif géométrique circulaire tout au long de la table crée un contraste saisissant avec les veines naturelles du marbre.

Jellyfish par Jean-Baptiste Fastrez

Des tentacules bleues apparaissent petit à petit pour composer la suspension « Jellyfish » de Jean-Baptiste Fastrez. Composée d'un abat-jour en polycarbonate blanc et de pendentifs en aluminium anodisé bleu, suggère la forme de la créature aquatique éponyme, dont la cloche en forme de parapluie a ici troqué sa luminescence naturelle pour une lumière électrique, parcourant les côtés de tentacules métalliques géométriques. Avec un son rêveur pour accompagner les mouvements de l'animal marin, Kirill propose une dernière animation merveilleuse pour clore sa participation à la série kreo in motion.

SDOOW4L Desk par Marco Serraca

Dans cette première animation, Marco présente le bureau « SDOOW4L » de Jasper Morrison sur un fond nu atmosphérique, attirant l'attention sur la construction simple et les contours polis de la pièce.

M.C Side Table par Marco Serraca

La deuxième animation de Marco Serraca réinterprète la « MC Side Table » de Pierre Charpin - une structure en marbre noir Marquinia aux courbes généreuses, agrémentée d'une boule en marbre Rosso Francia. Dans l'animation, Marco fait glisser la boule rouge jusqu'à son homologue surélevée, ce qui donne lieu à une magnifique composition de marbre bicolore.

608 by Marco Serraca

Dans sa troisième et dernière animation, Marco Serraca donne vie à la lampe de table « 608 » de Gino Sarfatti, datant de 1971. Jouant sur le design minimal et essentiel de la lampe de bureau - composée d'une base noire et d'une grande ampoule dépolie - Marco rend hommage à l'ingéniosité du maître italien, qui reste encore aujourd’hui une source d'influence importante pour les designers.

Facet Bottle — Day par Roy Veldkamp

Roy Veldkamp imagine le vase « Facet Bottle — Day » d'Hella Jongerius comme des blocs de moulage diffusés par la lumière qui se mettent lentement en place. Les blocs créent un motif de surface à facettes sur l'objet, tout comme la peinture de Hella traverse les différentes textures du vase en céramique.

Mini Satellite 3 par Roy Veldkamp

La deuxième animation de Roy Veldkamp est consacrée au miroir « Satellite » de Pierre Charpin. Faisant partie de la collection éponyme de miroirs polygonaux de Charpin, la présente pièce présente une surface réfléchissante triangulaire bordée de trois cadres jaune miel. Avec son animation cadencée de satellites flottants en orbite autour de la pièce centrale, Roy renforce le dialogue ludique et rythmique entre le miroir et les cadres colorés.

Signal C1 polychromatic par Roy Veldkamp

La dernière animation de Roy Veldkamp porte sur la collection « Signals » d'Edward Barber et Jay Osgerby, et plus particulièrement sur le plafonnier « Signal C1 polychromatic ». Roy imagine la lampe d'Edward et de Jay comme un hôte d'attraction entre des formes géométriques, créant ensemble une synergie harmonique de sons.

Facet Vase — Ancient Greece par Nicole Peterson

Dans cette animation, Nicole Peterson a pris pour sujet le vase d'Olivier Gagnère, le « Facet Vase - Grèce antique ». Dans son animation, l'objet prend forme en tournoyant, avant de se parer de dômes brillants en saillie, dans des finitions dorées et blanches.

Dyade par Nicole Peterson

La troisième animation de Nicole Peterson transforme la lampe « Dyade » de Julie Richoz en une géométrique envoûtante. Dans l'animation de Nicole, la « Dyade » est envisagée comme une structure noire en rotation, avec un élément central lumineux qui se déploie en accordéon. Les fonds nus et pastels sur lesquels l'objet est placé suggèrent un espace domestique pour la grande « Dyade », mettant en lumière sa nature fonctionnelle.

Stargate Swing par Nicole Peterson

Dans cette animation, Nicole Peterson anime la balançoire « Stargate Swing » de Jean-Baptiste Fastrez. Des morceaux fragmentés de la structure brillante de la balançoire s'assemblent au fur et à mesure que nous la voyons alternant entre le jour et la nuit.

Embryo par Jake Tyas

Dans sa deuxième animation, Jake Tyas illustre l'emblématique chaise « Embryo » de Marc Newson. Des taches monochromes et troubles, semblables à de l'eau, prennent forme et composent lentement la chaise « Embryo ».

Hymy side table par Jake Tyas

Initialement inspiré par la table d'appoint « Hymy » de Jaime Hayon, l'illustrateur et motion designer Jake Tyas joue avec la qualité anthropomorphique de la pièce en la transformant en un personnage, entouré d'une bande de créatures à l'apparence similaire. Dans le court métrage, les personnages remplissent l'écran, se battant pour l'espace alors qu'ils s'agrandissent jusqu'à finir par éclater comme des ballons, les uns après les autres. Seul le personnage central reste et se dégonfle lentement, pour finalement se transformer en la table d'appoint « Hymy » de Jaime Hayon.

Bench 165 par Jake Tyas

Dans cette animation, Jake Tyas illustre le banc de bronze de Guillaume Bardet. Son personnage dessiné à la main se transforme de forme en forme jusqu'à trouver son bonheur sous la forme du banc.
Eléonore de Valera
Voir l'instagram d'Eléonore

Fraction Dining Table par Eléonore de Valera

La première animation d'Eléonore de Valera révèle lentement la géométrie du plateau de la table à manger « Fraction » de Pierre Charpin. Défini par des segments qui se croisent et séparent quatre sections de pierre de lave émaillée, le plateau de table de Charpin est à la fois organique et vibrant. Il prend vie grâce au sens hypnotique des lignes et des couleurs d’Eléonore.

2095/9 par Eléonore de Valera

Dans cette animation d'Eléonore de Valera, le plafonnier « 2095/9 » de Gino Sarfatti apparaît sous une forme radieuse et haptique - ses ampoules comme une rivière de perles tombant en spirale, sur un fond violet nettement vibrant. Eléonore de Valera compose d'abord les fils, puis les ampoules, une à une, en lignes simples, dans un style chromatique caractéristique - révélant finalement la succession d'ampoules qui constitue la merveilleuse pièce de Sarfatti

Melancholia Mirror par Eléonore de Valera

'Melancholia Mirror' by François Bauchet — an object that owes its name to Albrecht Dürer's engraving of the same name. Within the mirror’s several serigraphed facets, abstract patterns appear, as well as the suggestion of a figurative silhouette in the lower portion of the mirror: the barely sketched form of Dürer’s face. 

The object thus posits as a portrait and a self-portrait, ever-changing with shifting perspectives. While containing the perennial mark of Dürer’s presence, the mirror also evinces the fleeting reflections of passing observers — the two intertwined for only a moment in time.

Azo-x large side table par Rohan Mudgal

L'animation épurée et minimale de Rohan Mudgal rend hommage à la couleur rouge brique reconnaissable et au design épuré de la grande table d'appoint « Azo-X » de François Bauchet. Dans la première de trois courtes animations, des segments de la base de la table Azo-X flottent sur une toile blanche. Ces tranches creusées virevoltent tandis que la table entière tourne, et lentement, toutes les pièces se mettent en place.

London Calling par Rohan Mudgal

Cette animation de Rohan Mudgal fait un clin d'œil à notre espace londonien en se concentrant sur la pièce reconnaissable de Konstantin Grcic « London Calling ». Inspirée des emblématiques bus à deux étages Routemaster qui fréquentaient Londres, la pièce rend hommage à l'étroit escalier situé à leur arrière qui reliait les ponts inférieur et supérieur. « Je me souviens très bien d'innombrables voyages à travers la ville, assis à l'étage au premier rang, et observant les lumières de la grande ville de Londres qui défilaient en dessous de moi. Bien sûr, LONDON CALLING n'a rien à voir avec les voyages en bus. Cependant, le titre évoque les bons souvenirs que j'ai de la ville où j'ai vécu. » K.G. Dans l'animation de Rohan, les éléments en chêne tournant en rond donnent l'impression de monter les escaliers jusqu'au pont supérieur pour admirer la vue.

Quobus 1,2,4 par Rohan Mudgal

L'animation de Rohan Mudgal présente l'étagère modulaire bleue monochrome de la série « Quobus » de Marc Newson. L'animation met en évidence l'aspect ludique des étagères Quobus, en les déconstruisant encore plus loin que leurs modules séparés ; rainure par rainure, et surface plane par surface plane. L'imagerie de Rohan, associée à sa conception sonore originale, nous entraîne dans un tourbillon tranquille, comme dans un rêve. Au fur et à mesure que les éléments s'assemblent, le plan final illustre la polyvalence inhérente aux étagères, montrant comment elles peuvent être utilisées pour contenir toutes sortes de choses.

Bended Mirror #3 par Maxime Pouillot

Dans cette animation de Maxime Pouillot, le miroir courbé de Muller van Severen effectue des mouvements circulaires comme un humanoïde brillant, puis s'arrête - s'élevant hors de vue pour produire une pluie de confettis. Cette animation ludique donnant vie à l'objet courbe des designers belges coïncide avec la célébration de leurs 10 ans de collaboration.

Chains Mineral par Maxime Pouillot

Dans cette animation, Maxime Pouillot joue avec le mouvement sans fin des "Chains" de Ronan et Erwan Bouroullec. Alors que chaque cloche s'allume à un rythme croissant, la pièce prend forme, pour finalement apparaître complète et se mêler au son des cloches.